top of page

Dieu est bon!

Entendre que Dieu est bon peut parfois sonner faux dans l’oreille d’une personne qui traverse une tempête de défis. J’ai moi-même dû l’année dernière faire violence à mon âme pour continuer de croire en la bonté de Dieu malgré les évènements tragiques que je vivais. Un des passages bibliques qui m’a fortement encouragé et réconforté durant les moments difficiles que je traversais se trouve dans le livre des Lamentations au chapitre 3 à partir du verset 21 jusqu’au verset 25. Le prophète Jérémie qui est présumé être l’auteur de ce livre dira : “Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance. Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme; elles se renouvellent chaque matin.” Et au verset 25 du même chapitre, on peut lire : “L’Éternel a de la bonté pour qui espère en lui, pour l’âme qui le cherche.”


Méditer ces versets m’a permis de réaliser à nouveau que dans sa nature, dans son essence, dans son caractère Dieu est bon. Sa bonté n’est pas une réponse ou une récompense suite à nos bonnes œuvres. Il est bon et le demeure en dépit de qui nous sommes et des actions que nous posons. Le sacrifice de Jésus à la croix pour chacun d’entre nous est la plus grande affirmation de la bonté de Dieu. À cause de sa bonté qui ne tarit pas et de sa compassion qui se renouvelle, nous pouvons continuer d’espérer. Espérer malgré la douleur et la peur, quand nous traversons un deuil ou une situation de précarité financière, quand nous sommes affectés par la maladie ou paralysés par la souffrance, ce qui nous donne de l’espérance c’est de nous rappeler que les bontés de Dieu ne sont pas épuisées. Ne laissons pas le découragement voler notre joie et assombrir notre foi, car qu’importe combien de temps dure la nuit, le jour finira par se lever, et comme le soleil l’Éternel fera luire sa lumière dans nos vies, car ceux qui espèrent en Dieu ne seront jamais couverts de honte.


En tant que chrétiens nous répétons et entendons tellement souvent que Dieu est bon qu’il peut arriver que nous oublions la portée de cette affirmation. Je veux prendre le temps de me rappeler que le Seigneur demeure le même hier, aujourd’hui et éternellement. La bonté et la grâce que nous avons expérimentées par le passé sont toujours disponibles aujourd’hui. Le Seigneur nous aime, il est un bon père. Ne pensons jamais qu’il prend plaisir à nos souffrances, ce serait laisser des circonstances de la vie et des pensées mensongères nous dépeindre une vision erronée de Dieu. Au contraire, il est proche de ceux qui souffrent, près de ceux qui ont le cœur brisé. Nous servons un bon Dieu et assurons nous que notre âme en soit toujours consciente.


Demeurez bénis


Dieu est bon!!


Muriel Ayangma Soulama




Kommentare


Témoignages Récents
Rechercher par Tags
bottom of page