Ne laisse pas l’offense te transformer!

Dans 1 Samuel 1-6 :7 il est dit :

''Sa rivale la provoquait pour la pousser à s'irriter de ce que l'Éternel l'avait rendue stérile.

7Et toutes les années il en allait de même : chaque fois qu'Anne montait à la maison de l'Éternel, Peninna la provoquait de la même manière. Alors elle pleurait et ne mangeait pas.''


Dans ce passage, nous voyons la méchanceté de Peninna à l’encontre de sa rivale Anne. Une méchanceté peut- être motivée par la jalousie à cause du fait qu’Elkana leur époux, avait plus d’attention pour Anne. Étant blessée, Peninna trouva bon de prendre sa coépouse à partie. Elle ne se souciait pas de l’impact de ses provocations sur Anne, elle faisait ce qu’elle avait à faire!


Il y a quelque temps, j’ai pris le temps de faire une introspection de moi, car je me sentais transformée, différente de celle que j’avais été jusqu’à présent. Je me sentais très loin de celle que j’aspirais devenir.

En fouillant le pourquoi, j’ai admis que je ressassais des situations « d’injustice » dans mon esprit, et cela m’attristait, m’emmenait à me replier sur moi-même.

J’aimerais partager avec toi ce qui changea ma perspective :


1- L’offense risque de te ralentir dans ta quête de Dieu. Si tu la laisses dominer sur toi, elle va te transformer et faire de toi une toute autre personne. Il est dit dans 1 Samuel 1- 6 :7: « Sa rivale la provoquait pour la pousser à s'irriter de ce que l'Éternel l'avait rendue stérile ».

Replier sur toi-même, aigrie, te morfondant sur toi, penses- tu avoir le désir de venir dans la présence de Dieu? Dans cet état d’esprit aurais tu encore le désir de te servir de tes yeux et tes oreilles pour voir et entendre les besoins autour de toi ?

La réponse est non!


2- Tu as un pouvoir de décision face à l’offense

Tout comme Anne, face à l’adversité, tu peux connaître des moments de grandes émotivités. Comme Anne, tu as peut-être pleuré, tu t’es privé de nourriture, ou tu t’es mise en colère; Peut- importe comment tu as réagi, le plus important est qu’au final tu décides de relever la tête.


Chères sœurs, chers frères, je nous encourage à ne pas laisser l’offense nous transformer et faire de nous des personnes différentes de celles que Dieu nous appelle à être!

Continuons à manifester l’amour de Christ malgré tout, mais surtout comptons sur sa grâce pour y arriver. Ce n’est pas vivre dans le déni que de déverser nos cœurs devant Dieu en lui demandant de nous aider à surmonter l’offense!


Soyons encouragés!

Denise Gbetibouo Vivenagbo

Témoignages Récents
Rechercher par Tags