Tais-toi et laisse le faire!!!!

Pour ceux qui me connaissent un peu, ils savent que je n’ai pas de difficulté à ouvrir ma bouche pour donner mon point de vue, exprimer mes opinions, surtout défendre avec ferveur une position quand je vois qu’il y a une injustice et qu’on lèse mes droits.


Quoi qu’il soit bien d’exprimer ses points de vue et de ne pas les enfouir et ruminer, j’ai réalisé que cela pouvait être une entrave à l’action de Dieu dans nos vies.


Comment réagissons-nous face à une injustice que nous avons subie? Que faisons- nous quand nous avons raison et que nous sommes dans nos droits?


Regardons ce que Jésus, notre modèle a fait : 1Pierre 2 :21-23 ‘'De fait, c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, vous laissant un exemple afin que vous suiviez ses traces, lui qui n'a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n’a pas trouvé de tromperie, lui qui insulté ne rendait pas l'insulte, maltraité ne faisait pas de menaces mais s'en remettait à celui qui juge justement’’.


Pensez-vous qu’il ne pouvait rien dire face à la fausse accusation, à la trahison, à l’insulte? Ou défendre sa cause? Mais la bible dit qu’il n’a point ouvert la bouche; mais il s’en remettait à celui qui juge justement.


Dans la colère et le désir de se rendre justice, nous sommes prompts à parler, à agir, mais la bible dit dans Jacques 1 :20 ‘’ Que la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu’’.


-Alors à des étudiants qui souffrent de trahison ou mépris, j’aimerais te dire, tais-toi et laisse Le faire!!


-À un(e) employé (e) qui se sent lésée, tais-toi et laisse Le faire!!


-À un(e) conjoint (e) qui ne sait plus quoi faire, tais-toi et laisse Le faire!! Le même Pierre dit dans 1 Pierre 3 :1 ‘’ Femmes, soyez soumises à vos maris, afin que si quelques-uns n’obéissent point à la parole, ils soient gagnés SANS PAROLE par la CONDUITE de leur FEMME’’. Combien savent faire cela?


Vous savez, c’est bien de prier, mais ça ne sert à rien de prier si nous lisons la parole de Dieu et que nous refusons de la mettre en pratique.


Pour terminer, 2 choses pratiques à faire dans les situations décrites plus hauts : - Ouvrez votre bouche et exprimez à Dieu votre douleur, votre colère et tout ce que la situation vous a fait; soyez vrais. –Et dites-lui : ‘’En dépit de tout cela, je bénis la personne comme ta parole le dit, j’arrête de faire, je me tais et je Te laisse faire.


SOUVENEZ VOUS CECI : SOIT C’EST VOUS QUI FAITES, SOIT C’EST DIEU QUI FAIT!


Alors taisons-nous maintenant et laissons Le faire!


Soyez béni(es)!!


Valéry Nabi

Témoignages Récents
Rechercher par Tags