Fais du bien aux gens pour qui et avec qui tu travailles.

Sa candidature a été retenue dans un lieu de travail qu’elle pensait être l’endroit idéal pour travailler. Des semaines, des mois passèrent…Elle a commencé à voir qu’il n’y avait pas d’endroit idéal pour travailler à cause de l’attitude des gens. Elle a subit de l’injustice, du rejet, toutes sortes de choses qui lui rendaient sa vie difficile. Elle a voulu partir à plusieurs reprises, mais son Dieu l’encourageait à chaque fois. Malgré tout ce qu’elle vivait, elle était là pour les gens, pour leur faire du bien, les encourager quand ça allait mal; elle priait avec eux parce que c’était à cela que son Dieu l’avait appelé à manifester auprès des gens avec qui elle travaillait.


Nous voyons dans la parole de Dieu une nourrice de profession, qui a manifesté de la bonté envers le fils de son maître. (2 Samuel 4 v 4). La bible ne nous dit pas cela, mais j’ose croire qu’elle a certainement subi des choses bonnes et moins bonnes dans l’exercice de sa fonction de la part de son maître ou même de l’enfant qu’elle gardait. Parfois quand nous avons subi des choses moins bonnes au travail, celles-ci viennent étouffer les bonnes choses que nous avons vécues avant. Mais ça n’a certainement pas été le cas de cette nourrice. Lorsqu’elle apprit qu’on avait tué Saül et son fils Jonathan qui était son maître, elle a tout de suite pris la fuite avec l’enfant qu’elle gardait afin de lui sauver la vie. Dans sa précipitation elle a été maladroite en laissant échapper l’enfant qui a eu les 2 jambes estropiées. Notons qu’elle aurait pu se sauver et laisser l’enfant; elle avait enfin une occasion de se venger des éventuelles injustices ou autres de la part de son maître, mais elle ne l’a pas fait. Elle a usé de bonté envers son maître, envers l’enfant qu’elle gardait qui d’ailleurs a été le seul survivant de sa famille. Son Nom est Mephibosheth, et ce dernier sera honoré plu tard par le roi David grâce à l’acte de bonté de cette nourrice. Et croyons le, Dieu n’oublie jamais les actes de bonté que nous posons chaque jour dans des situations difficiles.


Ne nous laissons pas arrêter par les injustices, les mépris, la marginalisation, le rejet ou tout autre chose que nous pouvons vivre dans nos lieux de travail. Faisons du bien autant que nous pouvons car c’est à cela que Dieu nous appelle. Laissons tout le reste à Dieu et Il s’en chargera. Car dit-Il : « à moi la vengeance et la rétribution ». Il est juste et fidèle!


Soyez bénies

Nicole Tapsoba Nabi

Témoignages Récents
Rechercher par Tags