Toutes les stations d’incompréhension ne sont pas faites pour marquer un arrêt!

Notre vie sur la terre est comme un marathon sur une piste. Sur le coté de cette piste, il y a différentes stations auxquelles on peut s'arrêter pour diverses raisons. Bien souvent, de nombreux coureurs s’arrêtent surtout à chacune des stations d’incompréhension. Ces dernières représentent les fameux ‘’pourquoi’’ qu’on se pose si souvent.


Nous ne comprenons pas pourquoi la maladie est venue frapper dans nos vies, pourquoi la mort est passée? Pourquoi? Et pourquoi? Alors que le roi Ézéchias était malade, Dieu envoie le prophète Elie, dans 2 Rois 20, lui annoncer sa mort prochaine. Dans la prière du roi Ézéchias, nous ne notons nulle part que celui-ci demande « des pourquoi » à Dieu. La Bible déclare au verset 2 de 2 Roi 20 qu’Ézéchias fit cette prière à l’Éternel : ‘’ Eternel, souviens-toi que j’ai marché devant toi dans la vérité, avec un cœur intègre, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux! Puis il pleura abondamment’’. La Bible déclare qu’Ésaie n’avait pas encore quitté la cour centrale que Dieu lui demanda de retourner dire au roi Ézéchias qu’il a entendu sa prière, Il a vu ses larmes, Il va le guérir. Dans ce genre de station d’incompréhension, nous ne devons pas marquer un arrêt, au contraire, nous devons demeurer dans la prière. Malheureusement beaucoup ont marqué un arrêt à ce niveau, ils n’ont pas eu de réponse et ne se sont plus jamais relevés. Si c’est ton cas, je prie maintenant que le Saint-Esprit te communique une force surnaturelle qui va te permettre de te relever et de continuer la course.


Il est vrai qu’à certains moments de la course (défaites, échecs, le fait de tourner en rond), il nous faut nous arrêter à cette station et demander la direction à Dieu, mais quand Dieu nous parle et nous révèle les raisons, il nous faut corriger, continuer la course et non pas rester indéfiniment à cette station. À la perte de la bataille contre AÏ, la Bible déclare dans Josué 7 v 6 que Josué déchira ses vêtements… et demanda à Dieu la raison de leur défaite. Par la suite, nous voyons Dieu lui répondre et lui dire que c’était à cause d’un péché. La situation étant réglée, le peuple a continué sa traversée. Nous sommes appelés à courir pour atteindre le but et ne pas laisser les pourquoi nous ralentir ou nous amener à échouer notre course.


L’apôtre Paul va nous exhorter dans Philippiens 3 v 14 en disant, ‘’je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ’’. Qu’il en soit ainsi pour chacun de nous dans le nom précieux, glorieux de Christ-Jésus, Amen!


Soyez bénis


Nicole Tapsoba Nabi

Témoignages Récents
Rechercher par Tags