La paix au milieu de la tempête!!!


Levez la main si comme moi vous stressez ou anticipez déjà les problèmes en avance.


S'il y a une chose que j'ai appris avec le temps c'est que le fait de m'énerver ou d'angoisser pour une situation ne m'aidait pas à résoudre le problème. Alors que faire ?


Comment réagis-tu quand tu vis des situations difficiles, quand le médecin t’annonce une mauvaise nouvelle, quand ton employeur te dit que tu n'as pas atteint ton rendement, quand rien ne va dans ton foyer ou dans ta relation avec tes enfants?

Commences-tu à te lamenter auprès de tout le monde et à te laisser ronger par le chagrin ?

Cherches-tu à régler la situation par toi même sans chercher l'aide de Dieu?


Je me rappelle il y a quelques années de cela où j'ai accepté d'être la responsable du département enfance de mon église. J'avais beaucoup d'appréhension et j'avais accepté en disant à Dieu que c'était son œuvre et qu'il devait m'équiper et que je lui laissais tout. Mais en réalité, je portais le fardeau, je m'inquiétais et m'accablais pour tout. Dès qu'une situation échappait à mon contrôle, je perdais ma paix. Je confiais la situation à Dieu, mais j'essayais par mes propres moyens de régler la situation. Il faut dire que je le faisais sans même m'en rendre compte.


Un jour un homme de Dieu a prêché sur la femme Sunamite dans 2 Rois 4: 14 à 37. C'est l'histoire d'une femme qui avait beaucoup de considération pour le prophète Élisée et en retour le prophète reconnaissant, voyant qu'elle n'avait pas d'enfant, prie pour que Dieu lui donne un enfant. Un jour, l'enfant de cette dame a un mal de tête et meurt subitement. Cette maman couche son enfant dans la chambre qu'elle réservait au prophète Élisée chez elle et décide d'aller chercher le prophète Élisée. Quand son mari lui demande pourquoi elle va voir le prophète Élisée, dans un calme déroutant, elle lui répond que tout va bien. Lorsqu'elle arrive chez le prophète, celui-ci envoie son serviteur vers elle pour savoir la raison de sa présence et elle répondit encore que tout allait bien jusqu'à ce qu'elle soit face au prophète et qu'elle lui expose la situation. Je vous laisse découvrir la suite de l'histoire dans 2 rois 4:29 à 37.


Cette histoire nous enseigne qu'il y a un Dieu souverain qui tient notre vie dans le creux de ses mains. Cette dame n'a pas pris la pression sur elle, elle savait que cet enfant était un don de Dieu, elle savait que celui qui lui avait donné cet enfant était celui-là qui avait la réponse à sa situation. Elle n'est donc pas restée chez elle à crier, à pleurer et à se lamenter. Elle est allée à la source, elle est allée directement voir Élisée. Le Pasteur a dit une chose qui a parlé dans ma situation à moi. Nous devons comprendre qu'il y a des combats qui ne nous appartiennent pas. Dieu t'appelle à un ministère, les combats qui en découlent lui appartiennent. Ça prend Dieu pour combattre certains combats et nous permettre de vivre la paix en plein milieu des combats. On est fatigué parce qu’on n’a pas appris à combattre le bon combat. On n’a pas appris à se confier au Général des armées. Pour moi, ces paroles étaient comme une réponse de Dieu alors que je lui avais (soi-disant) confié le ministère, je continuais à mener moi-même les combats qui n'étaient même pas les miens. J'ai décidé de réellement tout déposer à ses pieds et lui faire entièrement confiance. Aujourd'hui, les situations difficiles se présentent toujours à moi, mais je remets tout dans ses mains en lui rappelant que c'est son combat. Ainsi, je garde la paix même dans la tempête, car mon Dieu s'en occupe.

J'aimerais t'encourager toi aussi à remettre tes combats à Dieu. La bible dit : parce que tu as du prix à mes yeux, parce que tu es honoré et que je t'aime, je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie. Essaie 43:4


« Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l’oubliera, moi je ne t’oublierai point. » Essaie 49 :15 (LSG)


C’est moi qui suis l'Éternel, le Dieu de toute créature. Y a-t-il quoi que ce soit de trop difficile pour moi? Jérémie 32:27

Oui Notre Dieu est grand, il est le Dieu au-dessus des tempêtes qui peuvent survenir dans ta vie alors laisse le diriger ta vie. Chaque fois que tu vis une situation difficile, souviens-toi de ton identité rappelle-toi qui est ton Papa. Viens à ses pieds, dépose tes fardeaux et laisse-le combattre pour toi.


Apprends à te reposer sur Dieu, apprends à venir à ses pieds, apprends à te décharger sur lui. Il n'y a aucune situation qui soit trop grande ou trop petite pour lui. Si la situation que tu vis te vole ta paix alors elle est importante pour ton papa. Nous sommes ses enfants et ce qui nous préoccupe, le préoccupe aussi. Alors n'hésite plus et quelle que soit ta situation, sa paix qui surpasse toute intelligence gardera ton cœur et tes pensées en Jésus-Christ.


Soyez bénis.


Juliana Yebouet Kouame


Témoignages Récents
Rechercher par Tags