Reviens sur tes pas en cette fin d’année 2018!

Mon père m’a toujours enseignée à être reconnaissante envers les gens et envers Dieu. Cette phrase m’est restée : ‘’sois reconnaissante envers les gens même s’ils t’ont hébergé qu'une seule nuit‘’. La reconnaissance revient à notre Dieu. Parfois nous pensons qu’il faut être reconnaissant uniquement lorsque nous obtenons ce que nous voulons. Et pourtant il nous faut être reconnaissant envers Dieu en tout temps et même si nous n’avons pas obtenu ce que nous désirions.


Tout au long de l’année 2018, Dieu a certainement fait de grandes choses dans nos vies. Arrêtons-nous un instant et regardons ce que Dieu a fait. Pour ces 10 lépreux, à l’époque, voilà ce que Dieu avait fait dans leurs vies : Ils avaient obtenu la guérison. Luc 17 v 12-16 :``À l’entrée d’un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre; ils s’arrêtèrent à distance et se mirent à le supplier à haute voix : Jésus, Maître, aie pitié de nous! Jésus les vit et leur dit : Allez vous montrer aux prêtres! Pendant qu’ils y allaient, ils furent guéris. L’un deux, quand il se rendit compte qu’il était guéri, revint sur ses pas en louant Dieu à pleine voix. Il se prosterna aux pieds de Jésus, face contre terre, et le remercia. Or, c’était un Samaritain.’’


Un seul était revenu sur ses pas pour témoigner sa reconnaissance à Dieu. Voici ce que la reconnaissance a produit pour lui : le salut (Luc 17 v 19) le plus beau cadeau au-delà de la guérison qu’on peut donner à un homme! Les 9 autres ont aussi été guéris mais ont continué leur chemin et rien d’autre. C’était comme un acquis pour eux, normal; Jésus devait le faire, Il l’a fait et c’est tout. Mais ce seul lépreux, en plus de la guérison, a obtenu le salut dans sa vie à cause de sa reconnaissance! La reconnaissance fait déclencher quelque chose de surnaturel en plus dans notre vie!


Soyons reconnaissant même si nous n’avons pas obtenu ce que nous désirions. Difficile de dire merci dans la douleur, dans la peine, dans l’incompréhension etc. Lorsque j’étais très jeune, j’avais un tonton qui aimait me dire, toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Je n’aimais pas du tout ça. Je trouvais ce verset de la Bible très dur lorsque je regardais ce que je vivais, ma réalité par rapport à la vérité, la parole de Dieu. J’ai connu des échecs dans ma vie et pour moi l’amour de Dieu ne pouvait pas me permettre de connaître l’échec. J’étais à l'école de Dieu et à chaque fois j’échouais au test de Dieu quand les circonstances étaient contraires à ce que j’attendais.


Lorsque j’ai compris que même l’échec pouvait concourir à mon bien (c'est-à-dire que Dieu pouvait utiliser ce moyen pour mon bien), ma perspective des choses a changé. Lorsque l’échec s’est présenté à nouveau, j’ai commencé à bénir Dieu dans la douleur. Je lui ai dit merci ne serait ce que pour le souffle de vie, sa protection durant ce temps etc. Tenez-vous bien, quand j’ai commencé à bénir Dieu avec les larmes, dans la douleur, l’échec s’est changé en succès! C’était un test pour moi. Dieu voulait voir encore mon état de cœur. Allais-je le bénir seulement quand tout va bien ou même quand les choses vont mal? Gloire soit rendue à notre Dieu car cette fois -là j’avais réussi son test!


Alors pour cette fin d’année, réfléchissons! Certes l’année n’a pas été comme certains l'auraient souhaité. Mais Dieu connaissait toute notre année, et nous devons Lui être reconnaissant (1 Thessaloniciens 5 v 18) pour tout ce qu’Il a fait, car toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu (Romain 8 v 28). Pendant des années, il m'a été vraiment difficile d'accepter ce verset mais aujourd’hui je peux vous affirmer qu’il dit vrai!


Revenons sur nos pas comme ce seul lépreux et rendons-Lui gloire pour tout. La reconnaissance Lui convient et elle fait déclencher quelque chose de surnaturel dans nos vies!


Soyez béni(e)s

Nicole Tapsoba Nabi

Témoignages Récents
Rechercher par Tags