Garde les yeux fixés sur Jésus!

Mathieu 14: 13-21 (Contexte) Jésus vient d’opérer le miracle de la multiplication des pains. Toute de suite après, les disciples de Jésus sont invités à traverser le lac en barque. Après avoir renvoyé les foules et prié, Jésus rejoindra ses disciples en marchant sur l’eau. Ces derniers effrayés tremblent de peur. Pierre s’exclama: « Père si c’est vraiment toi, donne-moi l’ordre de venir vers toi sur l’eau » Jésus lui dit: « viens! » Mathieu 14: 28 Pierre se mit à marcher mais la Bible nous dit que lorsqu‘il vit qu’il y avait du vent, il eut peur et commença à s’enfoncer. J’aimerais attirer notre attention sur ceci: lorsque Jésus ordonna à Pierre de le rejoindre, Pierre sortit de la barque et marcha effectivement sur l’eau. Le verset 30 nous dit ceci : mais, voyant que le vent était fort, il eut peur et, comme il commençait à s'enfoncer, il s'écria: «Seigneur, sauve-moi!» Mais les vents étaient déjà forts… et pourtant il avançait. Aussi longtemps que ses yeux étaient fixés sur Jésus il avançait. Dès qu’il a détourné ses yeux de Jésus pour se concentrer sur la force du vent, qui pourrait représenter nos circonstances, nos inquiétudes, nos soucis, nos fardeaux... la peur s’est installée et c’est à ce moment-là qu’il a commencé à s’enfoncer. Et nous savons que la peur est l’ennemie de la foi.

J’aimerais simplement nous encourager à toujours garder nos yeux fixés sur Jésus dans les moments difficiles, les épreuves, les défis auxquels nous faisons face. Souvenons-nous des miracles qu’Il a fait dans le passé, de sa fidélité, sa bonté et son amour pour nous. Tant que nos regards seront dirigés vers le Christ, Il nous fera passer au travers tout en nous communiquant la force, le courage et la paix dont nous avons besoin pour surmonter l’épreuve. Rappelons-nous que Jésus n’est ni surpris, ni dépassé par nos circonstances. Il savait que les vents étaient contraires mais Il a quand même invité Pierre à aller le rejoindre. Réalisons aujourd’hui que Jésus est plus grand que nos soucis et choisissons de Lui faire confiance en détournant nos regards sur le vent fort qui représente nos inquiétudes, craintes etc car quand nous sommes faibles c’est alors qu’Il nous rend fort.

Amen. Soyez béni(es)


Nadia Da-Achinanon

Témoignages Récents
Rechercher par Tags