Le non pardon : un poison pour l’âme

Alors que nous vivons les derniers jours de cette année 2017, j’ai à coeur de vous partager une pensée toute simple sur le pardon. Vous avez certainement entendu ou lu beaucoup de messages sur le pardon mais,mettez vous vraiment en pratique tout ce que vous savez sur le sujet ?

Selon le dictionnaire Larousse, pardonner c’est « accorder à quelqu’un son pardon pour son acte, ne pas lui en tenir rigueur : pardonner une offense ».

Pardonner c’est un acte volontaire par lequel l’on décide de ne pas imputer, à la personne qui nous a offensé, la faute commise.

Dieu Lui-même nous a montré l’exemple en nous livrant son Fils à la croix. La Bible dit dans Romains 5 : 8 « ... lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Ce verset nous dit que, alors que nous avons péché contre Dieu, au lieu de nous condamner, de nous imputer notre faute, Il a fait tomber son jugement sur Christ qui est mort pour nous (à notre place). Dieu nous a pardonnés mais il fallait que quelqu’un reçoive la condamnation à notre place. C’est pour cela que Christ est mort.

Si Dieu nous a pardonnés, nous devons aussi pardonner les autres. Après tout, quand nous prions le ‘Notre Père’, ne disons-nous pas : « pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés...» ?

Aussi, le Seigneur Jésus va encore plus loin, dans le but d’avoir des relations paisibles. Il dit dans Matthieu 5 : 23-24 « Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande. » Quand il est question de réconciliation, cela implique que la relation a été brisée. Le Seigneur nous demande d’aller la restaurer en faisant le pas vers l’autre pour demander pardon. Ici le Seigneur ne nous parle pas d’offense subie, mais du tord que nous faisons aux autres.

Bien aimés, la question du pardon dans un sens ou dans l’autre, est d’une importance capitale. Le Seigneur nous en garde «... si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » Oui le non pardon affecte directement notre relation avec Dieu, raison pour laquelle nous devons y accorder une attention particulière. Pour nous chrétiens, le pardon n’est pas une option c’est une ‘‘obligation’’

Le pardon est aussi une puissance qui libère de l’amertume, de la rancune, des ressentiments... bref de tout ce qui empoisonne notre âme. J’ai déjà entendu des témoignages de gens qui ont été guéris physiquement après avoir pardonné à quelqu’un.

En cette fin d’année, sondez vos coeurs et s’il y a lieu, prenez la décision de pardonner à :

• Votre conjoint(e) qui a eu tant de paroles blessantes à votre égard

• Vos enfants qui ont fait preuve d’ingratitude envers vous

• Votre collègue de travail qui vous a humilié(e)

• Vos parents qui ne vont pas donner de l’amour

• A cette personne qui vous a du mal et qui est déjà décédée (je l’ai personnellement expérimenté)

• Pardonnez-vous vous mêmes pour vos manquements

• ....

Pardonnez aux autres car ceci est la volonté de votre Père céleste. Pardonner va vous rendre libre de la haine, mauvaises pensées...

Bonnes fêtes

Que Dieu vous bénisse

Bernadette Nkourissa

Témoignages Récents
Rechercher par Tags

Notre Adresse :
Chambly (QC)  Canada

Appelez nous:

1-450- 447- 0444

Ecrivez-nous:

tsnicou@gmail.com