Jésus plus fort que tout!!!

Je me nomme KERE YACOUBA, je suis marié, papa de 2 enfants et je suis issu d’une famille musulmane.

C'est en 2005 que j’ai commencé à subir des attaques d’origine satanique, qui se manifestaient comme suit : je tombais fréquemment malade et la nuit j’étais poursuivi par des personnes dans mes rêves.


Alors que j’étais encore musulman et enseignant, en octobre 2006, des sacrifices ont été faits devant la porte de ma classe. À ce même moment, ma mère était hospitalisée en clinique. Comme d’habitude, un jour alors que je revenais d'une visite chez elle avant de me rendre à l’école, un collègue me questionna au sujet de la santé de ma mère, je lui répondis qu’il y avait une amélioration. A cet instant même, un de mes persécuteurs me rétorqua en disant : << Tu n’as rien vu d’abord >>. Mais cette parole m’a laissé indifférent, je ne me doutai de rien car cette personne était en apparence gentille avec moi.


En effet, je n’avais rien vu car les nuits qui ont suivies je fus persécuté, je me réveillais fatigué et je tombais fréquemment malade. J’ai fait un bilan médical, mais tous les examens étaient négatifs. Et chaque jour d’interminables problèmes naissaient dans ma vie.


En Novembre 2007, j’ai fait un prêt à la banque pour des projets. Quelques jours après mon prêt, il y avait un autre sacrifice devant la porte de ma classe sur lequel je marchai par accident. C'est alors qu'une autre douleur s’ajouta à celle que je ressentais auparavant. J’ai commencé à aller de province en province, de charlatan en charlatan et de féticheur en féticheur pour chercher un secours. Mais toutes ces recherches de secours furent vaines. Et souvent, c'étaient mes persécuteurs qui me recommandaient des féticheurs puisque je n’en connaissais pas. J’avais la fièvre, comme si on m’avait mis dans un four. Il en fut ainsi jusqu’à la fin Avril 2008 où je n’avais même plus cinq francs (5F CFA) de la somme que j’avais empruntée. Pire encore j’avais contracté d’autres dettes.


Je me rappelle qu’au cours d’une causerie, leur chef parla en parabole en ces termes en disant :''Il y a des gens ici, on verra si un jour Dieu va descendre physiquement pour les aider''. Et il ajouta :''Ils aiment prendre la parole au cours des réunions, mais à la sortie d’une sortie, ils se retrouveront dans un cercueil''.


Je peux vous assurer que l’année scolaire 2007-2008 a été sombre pour moi. Il y eut des nuits ou, lorsque j’allumais la lumière dans ma chambre celle-ci restait toujours noire. Et chaque matin, en ouvrant ma porte, je voyais un chat noir devant celle-ci. J’ai dû dormir pendant 45 jours au salon car l’atmosphère de la chambre était invivable. Alors, tout m’énervait, j’étais dégouté par la vie, quand je voyais mon épouse, elle m’énervait aussi. Je ne partais plus en famille. J’étais isolé. Et dans tout ce temps, je ne pouvais parler à personne de ce que je vivais. Il y eut des moments où j’ai préféré mourir que de vivre. Je souffrais sérieusement.


Le 12 mai 2008, ces satanistes vinrent faire un autre sacrifice devant ma porte au service. Là, j’ai appelé tous les collègues pour que chacun puisse être un témoin oculaire. Après avoir piétiné ce fétiche, je passai une période infernale, j’étais à bout de souffle ; la mort pour moi n’était rien. J’étais maintenant couché à la maison où j’envoyais les numéros et les pages des exercices aux collègues par messages (texto) qui les remettaient à mes élèves pour les traiter. Je procédais de la même sorte pour la correction. Et là, mes persécuteurs étaient convaincus que ma mort était certaine.


Pendant tout ce temps, Dieu observait tout calmement sachant que le dernier mot lui revenait même si je ne le connaissais pas encore. Alors, Il suscita un de ses serviteurs qui m’a appelé précisément le 15 mai 2008 à 8h 30mn. Ce dernier me dit au téléphone qu’il m’appelait pour me dire bonjour et s’enquérir de l’état de ma santé car il avait appris par son enfant que j’étais malade. Je lui répondis qu’il y avait une amélioration, mais en réalité, je souffrais profondément. Je profitai de son appel pour lui dire que j’avais besoin de ses conseils. C’est ainsi qu’il me donna un rendez-vous. J’allai le rencontrer dans son service, et pendant plus de deux heures d’horloge, il prit tout son temps pour m’écouter. Ce jour-là, il fut privé de déjeuner car l’entretien dura jusqu’au seuil de la reprise de service de l’après-midi. A l’issue de notre rencontre, il me rassura que rien n’allait m’arriver si je plaçais ma confiance en Dieu (PSAUMES 37 :5), il me convainquit par des exemples patents.


C’est ainsi qu’il prit un rendez-vous avec le Pasteur Patrice Tiendrebeogo, qui fut fixé au Mercredi 21 Mai 2008 aux environs de 17 heures. À ma rencontre avec le serviteur de Dieu, celui-ci prit tout son temps pour m’écouter dans les détails. Après m’avoir écouté, il dit ceci :''Vous avez eu la grâce de Dieu ! Rien ne va vous arriver encore''.


Vu la douleur que j’endurais et qu’il me disait que je n’aurais rien, alors qu’il n’avait rien dans la main, je me demandais comment il allait faire pour me sauver. Alors, il pria pour moi. Et sur le champ, je donnai ma vie à Jésus. Je vous disais précédemment que j’étais musulman.

Après la prière du pasteur, je sentis une fraîcheur sur tout mon corps, et la douleur commença à s’apaiser puis, je fus totalement guéri.


Quel miracle ! Et je n’avais rien déboursé pour obtenir la guérison. J’ai retrouvé toute la joie qui avait disparue. Tout ce qui était bloqué dans ma vie fut débloqué. C’est à partir de ce moment que le Seigneur a commencé à m’ouvrir les portes à l’étranger. J’ai fait plus de huit voyages à travers le monde sans rien payer, sans savoir combien coûtait un billet d’avion. Toute ma vie a changé. Le seigneur m’a fait sortir de la poubelle pour me faire asseoir auprès des rois. Le seigneur m’a fait partir en Asie ou j’ai passé 3 ans et demi sans savoir ce qu’on appelle dépenses. Partout où je passe je vois la grâce de Dieu dans ma vie.


Aussi, quand je suis arrivé ici, je suis tombé dans un groupe de sorciers qui lorsque je préparais mes mets, les envoutaient pour m’atteindre jusqu’à ce que ma foi soit très faible. Alors, ils m’ont attaqué spirituellement afin de m’éliminer. Mais Dieu est resté fidèle (Esaïe 43:2). Nous avons un Dieu tout puissant, un Dieu omniprésent, un Dieu omniscient. Il est le commencement et la fin. Il a le pouvoir et l’autorité sur tout, car toute chose a été créée par lui. Dans ma faiblesse spirituelle, toutes sortes d’esprits m’ont été envoyés afin de me rendre inutile, mais Dieu est resté fidèle. J’ai demandé aux serviteurs de Dieu de prier pour moi. Et Dieu a agi d’une manière puissante pour la gloire de son nom (Nombre 23 :23). Chaque jour, je vois la main droite triomphante de Dieu dans ma vie (Esaie46 :3-4), Il est mon rocher, ma force, mon refuge, ma cuirasse. Il fait de grandes choses dans ma vie que je ne pourrai tout relater sur ces lignes.


Que toute la gloire lui soit rendue.


Par ces lignes, je tiens à remercier les serviteurs de Dieu, les frères et sœurs qui m’ont soutenu et qui continuent de me soutenir. Je prie que Dieu dans son amour infini vous comble de ses grâces divines au-delà de vos attentes.


A ceux qui ne connaissent pas le Seigneur et sauveur Jésus-Christ, à ceux qui hésitent, à ceux qui le connaissent mais qui n’ont pas expérimenté sa puissance, sachez qu’il y a une superpuissance dans le Nom de Jésus (j’ai été musulman et je le sais). Je sais qu’il y a des frères et sœurs qui sont dans le monde et qui traversent des moments difficiles comme ce fût mon cas. Ne perdez pas espoir, venez à Jésus et vous aurez le salut de vos âmes. Confiez-vous réellement en L’Éternel et vous verrez sa gloire se manifester dans vos vies.

Que Dieu vous bénisse

KERE YACOUBA

Témoignages Récents
Rechercher par Tags