Attends-toi à Jésus pour ton emploi!

Je m’appelle Bernadette Nkourissa et je veux raconter par ce témoignage ce que Christ a récemment fait pour moi sur le plan professionnel.


Je suis arrivée à Montréal en début février 2016 par obéissance à Dieu. Quelques jours après mon arrivée, je me suis mise à chercher du travail dans mon domaine d’analyste financier. Mes recherches ont débuté le jour de mon anniversaire le 18 février (j’avais reçu un cadeau ce jour sans le savoir) où il y avait un salon d’emploi pour les nouveaux immigrants à la chambre de commerce. Je m’étais rendue dans l’après-midi avec mon frère aîné, mais une fois sur place, nous avions appris que le salon s’était déroulé le matin donc nous étions arrivés trop tard. Malgré notre retard, le Seigneur a quand même permis que je rencontre une employée de la chambre de commerce qui était chargée de mettre en contact des maîtres de stage (directeurs d’entreprises ou membres de conseil d’administration) avec des immigrants en recherche d’emploi selon leurs domaines. Cette employée a pris mon CV et a promis me mettre en contact avec une mentor qui pourrait m’aider dans ma recherche d’emploi.

Seulement le lendemain, la dite employée m’informe que la mentor ne serait pas disponible avant mai. Dans mon cœur je me suis dit : «oublie ça je ne vais pas rester sans emploi et attendre jusqu’en mai». J’ai donc continué à postuler aux offres que je voyais. Il faut souligner que j’ai toujours dit au Seigneur que je ne voulais pas prendre n’importe quel emploi à mes débuts mais que je voulais un emploi dans mon domaine. Je passais du temps à appliquer aux offres et j’appelais en plus pour être sûre que ma candidature avait été bien reçue. Mais chaque fois que j’appelais, les recruteurs me posaient ces trois questions :

«Êtes-vous bilingue? Non ; Avez-vous déjà travaillé au Québec? Non ; Avez-vous le CPA (un titre comptable nécessaire pour exercer dans mon domaine)? Non »

La réponse des recruteurs, suite à ces questions était toujours la même : «madame nous ne pouvons pas traiter votre candidature car ces trois critères sont obligatoires pour nous». J’avoue qu’à un moment, j’ai commencé à me décourager mais je continuais quand même à m’attendre au Seigneur. Je passais du temps à envoyer des CV et valider la réception de ma candidature par téléphone, mais un jour le Saint Esprit m’a dit : « n’appelle pas, laisse-moi faire ».


Plus les jours passaient, le nombre de refus augmentait ; j’avais l’impression que toutes les portes se fermaient devant moi. Mais Dieu qui est Fidèle, n’avait pas encore dit Son dernier mot.

Un jour de mars le Seigneur a conduit les choses de manière à ce que la mentor qui n’avait pas le temps de me rencontrer avant fin mai, me propose une entrevue pour un stage gratuit pendant un mois dans son organisme. En me rendant à cette entrevue, j’ai dit : « Saint Esprit, le stage est gratuit ; si je suis retenue je fais quoi ? » Il m’a répondu : « tu y vas ». Effectivement j’ai été retenue pour le stage non rémunéré et j’ai obéi à ce que le Seigneur m’a dit, même si ce n’était pas ce que je voulais. J’ai débuté dans l’organisme le 15 mars 2016 et dès le premier jour j’étais remplie de joie ; je me sentais tellement bien dans mon nouvel environnement. Mes tâches ne correspondaient pas tout à fait à mon expérience mais je m’y donnais à cœur joie. Le Saint Esprit m’encourageait et me remplissait de Sa joie et Sa paix.


Après seulement deux semaines, la directrice m’a annoncé son désir de me faire une proposition de poste. En plus elle m’a demandé de lui faire des propositions dans la rédaction de la description de tâches car ce poste n’avait jamais existé auparavant dans l’entreprise! Notre Dieu appelle à l’existence ce qui n’existe pas. Il était en train de me créer un poste de toutes pièces. Je n’en revenais pas! Non seulement, j’avais une proposition d’emploi et en plus, c’est à moi d’écrire la description de tâches qui corresponde à mon profil. Dieu est Fidèle, Ses voies sont au-dessus de nos voies. D’un stage non rémunéré je me retrouve avec un emploi dans mon domaine seulement 2 mois après mon arrivée au Québec. N’est-ce pas Dieu ? Ce n’est pas grâce à mes compétences ni à mes qualifications que j’ai obtenu ce poste mais seulement grâce à Jésus. Dieu ayant de l’humour, tous les trois critères qui étaient des obstacles à ma candidature sont écrits sur ma description de poste mais je n’en possède aucun. Gloire à notre Dieu!

ATTENDS-TOI A JÉSUS POUR TON EMPLOI.


BN

Témoignages Récents
Rechercher par Tags

Notre Adresse :
Chambly (QC)  Canada

Appelez nous:

1-450- 447- 0444

Ecrivez-nous:

tsnicou@gmail.com