Nos paroles dans les temps d’épreuves!!!

Il y a quelques années, je devais passer mon examen de baccalauréat qui est pour les francophones un examen d'entrée à l’université. Une semaine avant l’examen, j’ai eu un songe très clair. ‘’J’ai vu une longue liste des admis au baccalauréat que tenait un monsieur. Il appelait les admis par ordre alphabétique. J’avais une amie dont le nom de famille commençait par Z et le mien par T. Donc logiquement si j'étais admise, je devais être appelée avant elle si non cela signifiait automatiquement que j’avais échoué. En appelant les admis, le monsieur a appelé mon amie avant de m’appeler à la toute fin. J’étais la dernière sur la liste. Je me suis demandé pourquoi avait-t-il fait cela? Je ne comprenais pas la raison mais cela n’était pas un problème puisque j’étais admise et c’était ça l’essentiel. J’étais tellement dans la joie que j’avais fait le tour du manguier dans ma cour en chantant et louant Dieu pour cette réussite’’. C'était le détail du songe.


Le jour de l’examen arriva, à cette époque on composait en 2 temps. Si tu ne réussissais pas au 1er tour, il t'était impossible de composer pour le reste des matières. J’ai réussi au 1er tour et il restait le second tour pour la réussite définitive. Le jour des résultats, je me suis préparée et suis partie à la proclamation. Un monsieur tenait la liste des admis et a commencé à délibérer les résultats par lycée et par ordre alphabétique. Arrivé à mon lycée, le monsieur a appelé tous les admis de mon lycée de A à Z et je n’ai pas entendu mon nom. Il enchaîna avec un autre lycée et là j’ai compris que c’était fini, j’avais échoué. Mes amis ne comprenaient pas pourquoi je n’avais pas été appelée et ils me consolaient. Alors, j’ai repris le chemin du retour à la maison sans attendre la fin de la proclamation. Sur le chemin, mes larmes coulaient toutes seules parce que c’était très très dur pour moi cet échec. Je ne pouvais arrêter mes larmes de couler. Voici ce que j’ai dit à Dieu : ‘’ Seigneur, mes larmes coulent oui, ce n’est pas parce que je suis déçue de toi ou contre toi, mais à cause de la douleur de l’échec. J’ai rajouté : Ne serait-ce que ta protection tous les jours pendant deux semaines, chaque matin, de la maison jusqu’au lieu de l’examen qui était très loin avec les inondations, la route dangereuse, je veux simplement bénir ton nom car Tu as été bon envers moi’’. Arrivée à la maison, j’ai commencé à ranger mes livres, mes cours et j’ai entendu ma petite sœur qui m’appelait: ‘’Nicole, viens car tes camarades de classe sont venus t’annoncer que tu es admise au baccalauréat; ils avaient juste sauté ton nom mais il figurait bel et bien à la fin de la liste!’’ Sur le coup, j’ai eu un flash par rapport au songe que j’avais eu une semaine avant l’examen. J’ai vraiment rendu gloire à Dieu de ce que dans cette épreuve, Il a gardé ma langue de sortir des paroles indignes. J’ai alors conclu que certainement, Dieu voulait voir ma réaction dans ce temps d’épreuve.


Dans nos vies de tous les jours, nous faisons face à diverses épreuves. Mais quelle est notre réaction face à Dieu, face aux gens qui nous entourent? Sommes-nous toujours en train de blâmer Dieu, de l’accuser et même remettre en cause son existence, son amour, ses promesses, sa parole? Ou avons-nous cette confiance totale en Dieu quoi qu’il en soit?


Alors qu'Étienne était en train d’être lapidé à cause de sa foi en Dieu, il n’a pas blâmé Dieu, ni l’accusé; Il n'a pas non plus insulté ceux qui le faisaient passer par cette épreuve. Il savait en qui il avait cru. La Bible déclare dans Actes 7 v 59 que Étienne priait ainsi : ‘’Seigneur Jésus reçoit mon esprit! Puis il tomba à genoux et de toutes ses forces, lança un dernier cri : Seigneur, ne leur demande pas compte de ce péché!’’


Combien sont prêts à bénir Dieu et aussi bénir les autres dans les moments difficiles d’épreuves? Parfois, Dieu veut nous amener jusqu’au bout pour nous tester, pour voir la disposition de nos cœurs, notre solidité et notre foi en lui dans les temps d’épreuves.


Action pour aujourd’hui :

Si en ce moment, tu es en train de passer par une épreuve, demande à Dieu de te garder de toutes paroles qui ne réjouiront pas son cœur et de t’apprendre à être dans son repos et dans la confiance en lui.


Si tu as déjà passé ton temps d’épreuve et que pendant cette épreuve, tu as attristé le cœur de Dieu par tes paroles, je t’invite à lui demander pardon et à lui demander de t’aider à l’avenir à ne plus sortir des paroles qui ne glorifient pas son nom mais à seulement lui faire confiance. Amen!


Nicole Tapsoba Nabi

Témoignages Récents
Rechercher par Tags