Il ne m’a jamais oublié

Je suis née dans une famille musulmane pratiquante. Je suis la dernière de trois enfants et la seule fille. Ma rencontre avec Jésus Christ s’est faite de façon spéciale. Déjà étant très jeune je suivais mes voisins du quartier pour aller à l’église mais seulement parce que c’était différent de ma religion alors j’observais juste leurs manières de faire. Mes parents qui s’entendaient très bien avec nos voisins à l’époque ont accepté de me laisser aller en vacance avec eux pour environs 2 semaines.

Le père de famille étant pasteur, j’assistais donc aux réunions de prières et allait à l’église avec eux les dimanches. À partir de mon collège j’ai d’abord été inscrites avec mes frères à un collège protestant où tous les matins nous chantions et faisions la prière mais là encore je considérais tout ceci comme une routine. Deux ans après, j’ai manifesté le désir de quitter ce collège. Ma mère m’a alors posé un dilemme : «rester dans ce collège ou aller à l’internat». J’ai choisis l’internat. C’est ainsi que l’année qui a suivis je me suis retrouvée au collège des jeunes filles de Koubri (au Burkina Faso) qui est aussi protestant évangélique. C’est alors que, lors d’un culte en 2006 j’ai donné la première fois ma vie à Jésus. Cependant, deux ans après que j’ai terminé mes classes à l’internat, j’ai repris ma vie normale dans ma famille musulmane. J’ai mis Jésus de côté et j’avais carrément oublié qu’un soir je lui ai donné ma vie. Je venais d’obtenir mon diplôme, j’étais jeune et je suis retournée dans le monde. Mais Jésus n’a jamais oublié ce jour-là.

En 2010, je me suis rappelée de lui mais parce que j’avais un examen et je lui ai dit «Seigneur si tu m’aides à obtenir mon diplôme je reviendrai à toi». Ce qu’il a fait, mais je n’ai pas respecté ma parole. En fin 2010 j’ai fait la demande de visa pour le Canada, mais vu que je n’étais sûr de rien j’ai aussi fait celui des États-Unis. Celui des EU m’a été refusé mais 2 mois après ma demande pour le Canada, celui-ci a été accepté. À mon arrivée en 2011, dès ma première session j’ai rencontré un Burkinabé catholique dans ma classe. On s’est tout de suite bien entendu et c’est lui qui a recommencé à me parler de Jésus. Dans des situations où j‘étais toute seule dans ma chambre à pleurer lorsque j’avais des soucis, il m’appelait lui-même étonné de son geste pour me parler de Jésus et me donner des paroles très réconfortantes. Je le suivais lorsqu’il allait à l’église, j’aimais être en sa présence parce qu’au fond de moi je savais qu’Il me parlerait de Jésus et j’aimais ça. Je continuais à pratiquer ma religion, mais dans des situations où je n’avais pas le contrôle, j’appelais Jésus de venir à mon secours. Quel Dieu de grâce il est!


Cet ami a fini ses études et devait rentrer au pays. Lorsque je l’ai appris, j’étais triste et inquiète car je me demandais qui allait me parler de Jésus sans me juger car je pratiquais toujours ma routine musulmane. Dans la semaine de son départ j’ai connu un groupe de jeunes chrétiens évangéliques par l’intermédiaire d’une amie. Très vite ils m’ont prise comme l’une des leurs et m’ont invité à leur église. En me levant ce jour-là pour partir, le 17 Mai 2015 j’ai dit au seigneur «Oh seigneur encore moi dans une église alors que ce n’est pas ma religion, je suis musulmane moi! J’irai écouter, mais que veux-tu me dire cette fois-ci ?».

Pendant la louange, tous les mots prononcés raisonnaient en moi comme si c’était une évidence, mes larmes coulaient sans que je ne comprenne pourquoi! c’est alors qu’un Monsieur sous la direction du Saint Esprit a dit ceci «Tu es venue ce matin en te disant seigneur parle-moi, je veux te dire aujourd’hui que je suis le Dieu tout puissant, le Dieu vivant, je suis Jésus Christ, je suis ton Dieu» Mon cœur s’est mis à battre très fort et à la fin du culte lors d’un appel à la repentance et à l’acceptation de Jésus Christ, je me suis levée et de tout mon cœur et de tout mon être j’ai confessé Jésus et je l’ai réellement accepté comme Seigneur et Sauveur.

Je peux vous dire que c’est le meilleur choix que j’ai fait de toute ma vie. Depuis 7 mois, le seigneur me fait vivre des expériences incroyables. Et aujourd’hui avec le recul je me rends compte qu’il a préparé mon chemin, que les choix d’écoles de mes parents ainsi que ma venue dans ce pays n’étaient pas un hasard. Je me rends aussi compte avec émotion de l’amour de Dieu, de sa patience et de sa fidélité à mon égard car lorsque je l’avais oublié, lui ne m’avais jamais abandonné et est venu me chercher 10 ans après. Aujourd’hui j’ai 25 ans et je ne reculerai plus par sa grâce, car j’ai la conviction que Christ seul est roi!

Djamilah Yasmine OUEDRAOGO

Témoignages Récents
Rechercher par Tags

Notre Adresse :
Chambly (QC)  Canada

Appelez nous:

1-450- 447- 0444

Ecrivez-nous:

tsnicou@gmail.com